Intervention en plénière sur le prochain cadre financier pluriannuel

 

Frank Engel (PPE).  Monsieur le Président, les 500 millions de citoyens de l'Union européenne que nous sommes aujourd'hui représentent encore 8 % de la population mondiale.

En 2050, nous serons 5 ou 6 %. En 2100, nous serons 3 %. Cette masse d'Européens continue d'entretenir à travers le monde, avec ses moyens budgétaires surtout nationaux, 2 000 ambassades, 27 armées, 50 corps mixtes et ainsi de suite. Il me semble que la Chine, aujourd'hui, emploie des vice-ministres additionnels rien que pour recevoir tous ces grands ministres européens qui viennent quémander à Pékin des faveurs et des accords bilatéraux. Tout cela commence à devenir ridicule à l'échelle mondiale.

Diviser encore 8 % de la population mondiale par 30 souverainetés budgétaires absolues est une folie. Et, au fond, cette souveraineté continue d'être absolue. L'Europe est en charge de 2,5 % de ce qui est dépensé budgétairement en Europe, 2,5 %, soit un quarantième. Les contributions des États membres représentent un quarantième de leurs dépenses nationales. Et même cela, c'est trop!

Eh bien passons immédiatement aux ressources propres. Qu'à cela ne tienne! Mais arrêtons de nous lamenter sur 2,5% de la dépense publique avec laquelle nous sommes supposés entretenir tout l'appareil nécessaire pour mettre en œuvre la stratégie 2020 et pour répondre à tout ce qui nous a été légué comme compétences et attributions par le traité de Lisbonne. Ce n'est pas nous qui avons inventé tout cela. Ce sont les États membres qui l'ont fait. Face à ces réalités, le rapport du collègue Garriga est modeste, mais face aux ambitions de ceux qui veulent nous limiter encore plus, il est ambitieux lui aussi et c'est la raison pour laquelle cette assemblée doit l'adopter.

- Mercredi, 8 juin 2011


Frank Engel

Député européen

Né le 10 mai 1975, Luxembourg

Groupe du Parti Populaire Européen
(Démocrates-Chrétiens)
Membre du bureau

Luxembourg
Parti chrétien social
luxembourgeois

Biographie

Suivez Frank Engel :

  • YouTube
  • Facebook